Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

Sciences en questions

Sciences en questions

Destinée à une large communauté scientifique et à un public "éclairé", la collection Sciences en questions traite de questions d'ordre philosophique, historique, anthropologique, sociologique ou éthique relatives aux sciences et à l'activité scientifique. Cette collection est dirigée par Raphaël Larrère et Catherine Donnars.



Penser l'éventuel

Penser l'éventuel

Faire entrer les craintes dans le travail scientifique


N. Bouleau

Edition 2017

L’interprétation, parce qu’elle ressemble à des croyances, a été écartée de la science moderne, au profit de la déduction et la généralisation. Or, dans toute science, il y a des préoccupations, des inquiétudes et donc des interprétations. Selon Nicolas Bouleau, il faut davantage d'écoute interprétative du contexte dans lequel nous vivons. En prolongeant la vision de Hans Jonas et les thèses de Lacan sur le savoir, cet essai remet l'environnement au cœur de la démarche scientifique.

 


21,00 €
> Disponible

Ajouter au panier
L'emprise des droits intellectuels sur le monde vivant

L'emprise des droits intellectuels sur le monde vivant


M. Hermitte

Edition 2016

Ce livre traite des modalités par lesquelles les ressources vivantes sont juridiquement protégées en France. Il retrace d’abord l’histoire des droits intellectuels et des conditions de brevetabilité des inventions. Il s’intéresse ensuite à la façon dont les industries de transformation se sont intéressées au monde du vivant (des semences aux biotechnologies). Enfin, il examine comment les pouvoirs publics sont intervenus dans le processus juridique créant ainsi des dispositifs parcellaires sur le droit du vivant.


12,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
Penser comme un rat

Penser comme un rat


V. Despret

Edition 2016

Que signifie l'épreuve du labyrinthe pour un rat ? Le fait de chercher à comprendre le point de vue des animaux pourrait inciter les chercheurs à modifier leurs pratiques.


9,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
Evaluation du travail a l'epreuve du reel

L'évaluation du travail à l'épreuve du réel

Critique des fondements de l'évaluation


C. Dejours

Edition 2016

L'évaluation est à la base des nouvelles méthodes de management et d'organisation du travail mais aussi source de difficultés théoriques et techniques. Est-il possible de dégager les principes d'une évaluation rationnelle de l'activité humaine ?


9,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
L'ecologie des autres

L'écologie des autres

L'anthropologie et la question de la nature


P. Descola

Edition 2016

Philippe Descola propose ici une écologie des relations entre humains et non humains : c'est en acceptant de renoncer à son anthropocentrisme que l’anthropologie pourra résoudre les débats toujours recommencés entre déterminismes naturels et culturels.


9,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
La science au pluriel

La science au pluriel

Essai d'épistémologie pour des sciences impliquées


L. Coutellec

Edition 2015

L’auteur propose ici de construire un espace de réflexion critique sur ce qu’il nomme la science impliquée. Nom d’une science qui prend acte de sa responsabilité, attentive aux conséquences, une science qui ouvre la possibilité d’un questionnement sur ses finalités, qui ne revendique plus sa neutralité axiologique pour affirmer son objectivité, la science impliquée vise au partage des savoirs et des pouvoirs liés à ces savoirs. Pour l’auteur, l’enjeu est de doter la science d’un nouveau principe démocratique qui permettrait, non pas de la sortir de la tourmente sociétale dans laquelle elle semble être prise, mais de la penser au pluriel dans la profondeur de son implication radicale au réel. 


9,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
Le marché aux connaissances

Le marché aux connaissances

Néolibéralisme, enseignement et recherche


L. Busch

Edition 2014

Cet ouvrage tente de tracer les liens entre le néolibéralisme et la restructuration des universités et des instituts de recherche. Après avoir observé les nombreuses crises que l'enseignement supérieur et la recherche se doivent d’affronter, l’auteur montre la façon dont la version néolibérale des sciences économiques a été mise en œuvre pour modifier les moyens d'entreprendre et d’évaluer la recherche, l'enseignement et l'engagement publics. Il décrit les transformations qui s’ensuivent et leur oppose sa propre position dans ce débat complexe. Enfin, après avoir porté une attention particulière aux voies qui n'ont pas été empruntées, il conclut : pour qui et pourquoi avons-nous besoin de connaissances ? Quel genre de société future souhaitons-nous ?


12,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
Nature à vendre

Nature à vendre

Les limites des services écosystémiques


V. Maris

Edition 2014

Cet ouvrage met en évidence les limites de l’approche des services écosystémiques pour mesurer et évaluer monétairement les écosystèmes et l’usage que l’espèce humaine en tire. L’auteur montre comment cette approche a renforcé et multiplié les tentatives d’évaluation monétaire de la biodiversité. Pour elle, l’instrumentalisation de la nature puis sa quantification par l’évaluation monétaire, participent d’une dynamique de marchandisation de la nature avec des stratégies de conservation adossées à des logiques de marché. 


9,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
Pour une interprétation littéraire des controverses scientifiques

Pour une interprétation littéraire des controverses scientifiques


Y. Citton

Edition 2013

Comment les scientifiques peuvent-ils participer aux controverses dont font l’objet certains développements techniques ? En injectant une sensibilité littéraire dans cette participation. Telle est la thèse de cet ouvrage. Au travers d’illustrations telles qu’un poème d’Henri Michaux ou une déclaration de faucheur volontaire d’OGM, Yves Citton examine comment les scientifiques peuvent participer aux débats publics et civils et contribuer à sortir de la confrontation des disciplines, des domaines et des opinions.


12,50 €
> Disponible

Ajouter au panier
Désacraliser le chiffre dans l'évaluation du secteur public

Désacraliser le chiffre dans l'évaluation du secteur public


A. Ogien

Edition 2013

Comment le chiffre est-il devenu depuis 2006, date d’entrée en vigueur de la Loi organique sur les lois de finances, la pièce maîtresse d’une manière de gouverner dans laquelle la décision politique est soumise à une logique du résultat ? L’auteur s’interroge sur l’emprise actuelle de l’évaluation gestionnaire sur la définition de l’activité de gouvernement. Il montre comment elle affadit les pratiques démocratiques. Il aborde les formes de résistance que les agents de la fonction publique et les citoyens peuvent opposer à cette érosion.


8,60 €
> Disponible

Ajouter au panier