Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

La France des friches


La France des friches

De la ruralité à la féralité


Annik Schnitzler

Auteur,

Jean-Claude Génot

Auteur
Edition 2012

Alors qu’un point de vue dominant, largement repris par les gestionnaires des espaces naturels, et des raisons historiques (les friches étaient jadis le résultat d’abandons pour cause de guerres, d’épidémies, de crises sociales majeures…) ont accordé à la nature férale — totalement abandonnée à elle-même — une connotation négative, ce livre prend le parti de la naturalité, dénonce les politiques de gestion de la nature et se veut un plaidoyer en faveur des espaces fermés et des forêts « naturelles ».



isbn :  978-2-7592-1700-7
Parution :  13/02/2012
Nb de pages :  192
Format : 14,8 x 21
Référence : 02296
Langue : Français
Editeur :  Quae
Collection : 
Matière à débattre et décider


Bookmark and Share
 Livre broché
(livraison en 5 jours ouvrés)
30,00 €

> Disponible
 Pdf
(téléchargement immédiat)
20,99 €

> Disponible
 Epub
(téléchargement immédiat)
20,99 €

> Disponible
 Epub kindle
(téléchargement immédiat)
20,99 €

> Disponible
Ajouter au panier

Description

Sommaire

Fiche technique

Avis clients

L’idée de déshérence des espaces ruraux n’est guère acceptée par la société occidentale, peu encline à apprécier l’évolution spontanée de la nature. Il est vrai que l’abandon des terres est doté d’une charge émotionnelle fortement négative, associée au malheur des hommes, à la fin d’un savoir paysan ancestral. Lorsque la nature reprend le dessus, on la juge désordonnée, foisonnante, non valorisée.

Encore aujourd’hui, elle n’apporte aucune image de marque aux paysages des sociétés occidentales dont l’idéal est le profit, l’innovation, et le dynamisme actif. En raison du poids des idées reçues, cette nature spontanée, qui pourrait être assimilée à un espace « féral », n’a pas non plus la reconnaissance des scientifiques soucieux de biologie de la conservation, ni des gestionnaires d’espaces protégés.

Ce livre est un plaidoyer pour les espaces délaissés, friches, maquis et landes dans les campagnes françaises, qui bénéficient depuis plus de 100 ans de déprises sur de très larges surfaces. La protection de vastes espaces en déshérence est un pas de plus dans la protection de la nature, au regard de l’expansion des friches en Europe qui permettront de retrouver en quelques siècles des forêts âgées naturelles, qui manquent tant à la France et à l’Europe.

Nous vous suggérons aussiQuand le raisin se fait vinPour une agriculture mondiale productive et durable