Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

Nouveaux rapports à la nature dans les campagnes


Nouveaux rapports à la nature dans les campagnes

François Papy

Édité par,

Nicole Mathieu

Édité par,

Christian Férault

Édité par
Edition 2012

Par une démarche qui rompt avec les abondantes études rurales et les plus récents travaux de prospective, les auteurs de cet ouvrage ont rassemblé dix études de cas, diverses mais significatives, afin de repérer les comportements individuels et collectifs, associatifs et institutionnels qui, en s’écartant de l’équivalence faite communément entre campagne, paysage et belle et bonne nature, sont des indices d’une évolution de la manière de penser et de pratiquer, c’est à dire d’habiter la nature dans les campagnes ; ils représentent de véritables signes d'émergence de nouveaux rapports à la nature « éco-conscients » qui sont encore balbutiants.



isbn :  978-2-7592-1782-3
Parution :  11/05/2012
Nb de pages :  192
Format : 160x240x10
Référence : 02305
Langue : Français
Editeur :  Quae
Co-éditeur :  NSS
Collection : 
Indisciplines


Bookmark and Share
 Livre broché
(livraison en 5 jours ouvrés)
26,00 €

> Disponible
 Pdf
(téléchargement immédiat)
17,99 €17,99 €

> Disponible
 Epub
(téléchargement immédiat)
17,99 €17,99 €

> Disponible
Ajouter au panier

Description

Sommaire

Fiche technique

Avis clients

Persuadés que nous vivons aujourd’hui une période de transition écologique, les éditeurs de cet ouvrage sont partis en quête des signes d’émergence de nouveaux rapports à la nature « éco- conscients » qui sont encore balbutiants. Et surtout peu connus. Ils ont choisi de le faire dans les campagnes : n’est-ce pas là que se trouvent les ressources naturelles les plus présentes et que la question des usages qu’en font les habitants est la plus pertinente ? Aussi, par une démarche qui rompt avec les abondantes études rurales et les plus récents travaux de prospective, ont-ils rassemblé dix études de cas, diverses mais significatives, demandant aux auteurs de repérer des comportements individuels et collectifs qui, en s’écartant de l’équivalence faite communément entre campagne, paysage et belle et bonne nature, sont des indices d’une évolution de la manière de penser et de pratiquer, c’est-à-dire d’habiter la nature dans les campagnes aujourd’hui.

Ces études de cas révèlent des initiatives individuelles, associatives et institutionnelles, témoignant de la prise de conscience qu’il faut reconsidérer les rapports de la société à la nature. Initiatives, à la vérité, peu nombreuses, disséminées et souvent mal coordonnées par manque de dispositifs démocratiques, qui relèvent pourtant des biens communs !

Destiné à la collectivité scientifique, cet ouvrage devrait aussi intéresser les décideurs agricoles, industriels, politiques, associatifs qui sont acteurs dans cette transition écologique.