Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

Sociologie des grandes cultures


Sociologie des grandes cultures

Au cœur du modèle industriel agricole


Antoine Bernard de Raymond

Coordination éditoriale de,

Frédéric Goulet

Coordination éditoriale de
Edition 2014

Les grandes cultures ont longtemps constitué un laboratoire pour l’élaboration d’un modèle industriel en agriculture. Dans une perspective sociologique, cet ouvrage étudie les transformations contemporaines des grandes cultures, et montre en quoi elles constituent encore, dans un contexte de globalisation des marchés agricoles, un foyer d’innovations hétérogènes, aussi bien productives, que marchandes ou politiques, mais aussi la cible  privilégiée de la critique de l’agriculture productiviste. Les grandes cultures, comme pratique et comme objet politique, constituent ainsi un ressort essentiel des mutations actuelles de l’agriculture.



isbn :  9782759222179
Parution :  25/11/2014
Nb de pages :  224
Référence : 02466
Langue : Français
Editeur :  Quae
Collection : 
Nature et société


Bookmark and Share
 Livre broché
(livraison en 5 jours ouvrés)
29,50 €

> Disponible
 Pdf
(téléchargement immédiat)
19,99 €19,99 €

> Disponible
 Epub
(téléchargement immédiat)
19,99 €19,99 €

> Disponible
Ajouter au panier

Description

Sommaire

Fiche technique

Avis clients

L'agriculture se voit aujourd’hui sommée de produire plus et d'être compétitive sur les marchés mondiaux, tout en intégrant les enjeux de protection de la santé publique et de l'environnement.
Les grandes cultures – systèmes agricoles intensifs spécialisés dans la production de grains – ont longtemps constitué un laboratoire pour l’industrialisation de l’agriculture. Pourtant, durant les deux dernières décennies, elles ont surtout servi de point d'appui critique à l’élaboration de modèles de production « alternatifs » situés aux marges du modèle de développement industriel qu’elles incarnent. Depuis quelques années, elles représentent à nouveau la promesse d’une agriculture à même de répondre aux nouveaux défis globaux tels que la sécurité alimentaire.
Cet ouvrage étudie, dans une perspective sociologique, les mutations contemporaines des grandes cultures dans un contexte de globalisation des marchés et des pratiques agricoles. Qui sont les agriculteurs engagés dans le développement des grandes cultures, quels types de structures agricoles développent-ils, comment travaillent-ils ? Quelles sont les innovations qui animent cette agriculture dite « conventionnelle » ? S’agit-il de verrous technologiques qui enferment l’agriculture dans une trajectoire de standardisation et de massification, ou bien donnent-elles lieu à une pluralisation et une singularisation des modèles productifs ? Comment ces modèles sont-ils élaborés et comment circulent-ils à l’échelle mondiale ? Sur quels types de systèmes agroalimentaires débouchent-ils ?
 
S’appuyant sur des études de cas menées en France, en Europe et sur le continent américain, cet ouvrage contribue à éclairer les recompositions des modèles de grandes cultures face aux nouveaux défis contemporains.

Nous vous suggérons aussiÊtre agriculteur aujourd’huiAgricultures à l’épreuve de la modernisationDynamiques des agricultures biologiques