Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

Sociabilités rurales à l’épreuve de la diversité sociale


Sociabilités rurales à l’épreuve de la diversité sociale

Vincent Banos

Auteur,

Jacqueline Candau

Auteur
Edition 2014

Quelles sont les relations sociales tissées dans des campagnes désormais soumises aux enjeux de la diversité ? Dans quelles conditions les usagers vont-ils jusqu’à confronter leurs opinions, en particulier avec les agriculteurs ? À partir d’enquêtes réalisées en Dordogne, département exemplaire des nouvelles ruralités, ce livre analyse les logiques de cohabitation à l’œuvre en de multiples situations quotidiennes : relations de voisinage, marchés, accueil à la ferme…



isbn :  978-2-7592-2224-7
Parution :  18/08/2014
Nb de pages :  248
Référence : 02439
Langue : Français
Editeur :  Quae
Collection : 
Nature et société


Bookmark and Share
 Livre broché
(livraison en 5 jours ouvrés)
39,00 €

> Disponible
 Pdf
(téléchargement immédiat)
26,99 €26,99 €

> Disponible
 Epub
(téléchargement immédiat)
26,99 €26,99 €

> Disponible
 Epub kindle
(téléchargement immédiat)
26,99 €26,99 €

> Disponible
Ajouter au panier

Description

Sommaire

Fiche technique

Avis clients

Longtemps perçus comme des lieux privilégiés du lien social, les espaces ruraux n’échappent plus aux enjeux de la diversité. Ce livre analyse les logiques de cohabitation désormais à l’œuvre en de multiples situations : relations de voisinage, marchés, accueil à la ferme… Quelles sont les relations sociales tissées entre usagers de ces espaces ? Dans quelles conditions ces personnes vont-elles jusqu’à confronter leurs opinions ?

 

À partir d’enquêtes réalisées en Dordogne, département exemplaire du réinvestissement actuel des campagnes, l’ouvrage montre que l’emprise des qualifications patrimoniale et écologique rend invisibles les catégories sociales les plus modestes, dès lors écartées de la construction de la diversité rurale. En privilégiant l’étude des relations entre les agriculteurs et les autres usagers, il met aussi en évidence l’importance des « ressources d’autochtonie » qui permettent à certains individus de compenser leur différence de statut. In fine, les auteurs dévoilent les effets ambigus d’une patrimonialisation qui facilite la construction de similitudes entre personnes socialement différentes, au risque cependant d’une identification fusionnelle et d’une illusion d’harmonie sociale.

 

Cet ouvrage, préfacé par Pierre Alphandéry et postfacé par Yves Jean, s’adresse en particulier aux étudiants et chercheurs s’intéressant aux questions rurales, ainsi qu’aux responsables des collectivités territoriales, associations de développement local et organisations agricoles.

 

Nous vous suggérons aussiLes nouvelles ruralités à l'horizon 2030Être agriculteur aujourd’hui