Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

En finir avec les idées reçues sur la vulgarisation scientifique


En finir avec les idées reçues sur la vulgarisation scientifique

Nicolas Beck

Auteur,

Mathieu Vidard

Préface de
Edition 2017

Les chercheurs ont souvent des idées reçues sur la culture scientifique, qui n’aurait soit disant pas grande utilité et leur ferait perdre du temps. Mais si c’était tout le contraire ? L’auteur propose aux scientifiques de se familiariser avec les concepts et outils de la vulgarisation scientifique pour ne plus envisager leurs recherches sans moments d’échanges avec la société.



isbn :  978-2-7592-2684-9
Parution :  31/08/2017
Nb de pages :  168
Format : 12 x 19 cm
Référence : 02593
Langue : Français
Editeur :  Quae
Collection : 
Hors-Collection
Tags :  recherche - travail


Bookmark and Share
 Livre broché
(livraison en 5 jours ouvrés)
19,90 €

> Disponible
 Pdf
(téléchargement immédiat)
12,99 €

> Disponible
 Epub
(téléchargement immédiat)
12,99 €

> Disponible
Ajouter au panier

Description

Sommaire

Fiche technique

Avis clients

« Vulgariser ? Je n’ai pas de temps à perdre avec ça ! » Voilà l’un des arguments fréquemment avancés par les chercheurs ou doctorants, parfois peu enthousiastes à l'idée de se lancer dans des actions de dialogue ou de partage vers le grand public. En choisissant de traiter une à une ces idées reçues que l’on entend parfois dans les laboratoires, l’auteur propose d’observer la vulgarisation scientifique sous l’angle de ceux qui y sont plutôt réticents et de se pencher, plus sérieusement, sur les questions qui gravitent autour des rapports entre sciences et société. Quels en sont les enjeux ? À quels publics s'adresse-t-on quand on fait de la médiation scientifique ? Est-ce que cela peut avoir un intérêt pour la recherche ? Quels sont les outils de cette communication vers le grand public ?

Agrémenté de conseils pratiques et illustré de témoignages, l’ouvrage propose un panorama complet de la médiation scientifique, tout en faisant quelques clins d’œil à des projets qui « décollent » et des gens qui « décoiffent ».

Nous vous suggérons aussiLe métier de chercheur. Regard d'un anthropologueLes sciences autrementLe quotidien du chercheurLa science au plurielPenser l'éventuel