Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

Paroles de chercheurs


Paroles de chercheurs

Environnement et interdisciplinarité


Évelyne Brun

Auteur,

Jean-François Ponge

Auteur,

Jean-Claude Lefeuvre

Auteur
Edition 2017

Cet ouvrage ouvre des pistes pour mieux comprendre dans quelles conditions des recherches interdisciplinaires en environnement (climat, biodiversité, énergie, pollution…) peuvent réussir. Il confirme que, dans les projets interdisciplinaires, les stratégies individuelles dépendent moins de la discipline du scientifique que de sa façon d’être et d’agir dans un contexte particulier, c’est-à-dire sa « posture ».  Il ne peut y avoir de réussite d’un projet interdisciplinaire sans la compatibilité et la complémentarité des postures des acteurs impliqués. 



isbn :  978-2-7592-2799-0
Parution :  21/12/2017
Nb de pages :  124
Format : 16 x 24 cm
Référence : 02624
Langue : Français
Editeur :  Quae
Collection : 
Update Sciences & technologies


Bookmark and Share
 Livre broché
(livraison en 5 jours ouvrés)
29,50 €

> Disponible
 Epub
(téléchargement immédiat)
20,99 €

> Disponible
 Pdf
(téléchargement immédiat)
20,99 €

> Disponible
Ajouter au panier

Description

Sommaire

Fiche technique

Avis clients

Cet ouvrage est issu d’un travail mené collectivement par six scientifiques de disciplines différentes – écologie, droit, archéologie, sociologie – paru en 2007, dans un article de Natures, Sciences, Sociétés. Portant sur les approches interdisciplinaires de la recherche scientifique, il y était question de « postures » c’est-à-dire des éléments de la personnalité individuelle des chercheurs qui peuvent prendre le pas sur l’appartenance disciplinaire.
Les auteurs de ce livre testent l’intérêt du concept de « posture » en effectuant des entretiens semi-directifs avec une vingtaine de scientifiques impliqués dans la pratique interdisciplinaire en environnement. Les trajectoires empruntées par les scientifiques dans l’ensemble de leurs activités professionnelles, – la recherche, l’enseignement, l’expertise ou l’évaluation – ont été étudiées. Les témoignages recueillis et analysés ouvrent des pistes pour mieux comprendre les conditions de succès des recherches interdisciplinaires en environnement. Le mode de fonctionnement institutionnel de la recherche y joue évidemment un rôle déterminant. Au terme de l’étude, les auteurs confirment que, dans les projets interdisciplinaires, les stratégies individuelles dépendent moins de la discipline du scientifique que de sa façon d’être et d’agir dans un contexte particulier, c’est-à-dire sa posture. Celle-ci est marquée par des éléments invariants constitués de rencontres ou d’événements qui ont marqué les individus, et par leur plus ou moins grande capacité à s’adapter à des contextes de travail différents. Ainsi, l’ouvrage démontre qu’il ne peut y avoir de réussite d’un projet interdisciplinaire sans la compatibilité et la complémentarité des postures des acteurs impliqués.
Cet ouvrage intéressera les scientifiques, les gestionnaires de la recherche, les décideurs, mais aussi les jeunes chercheurs, impliqués dans des projets interdisciplinaires. Ils y trouveront matière à mettre en perspective leur activité et y découvriront les témoignages, souvent passionnés, des « aventures » de recherche dans l’interdisciplinarité.
Nous vous suggérons aussiDe la protection de la nature au pilotage de la biodiversitéLe métier de chercheur. Regard d'un anthropologueL'interdisciplinarité dans les sciences de la vieModélisation de l'environnement : entre natures et sociétésL'ecologie des autresStatistique et recherches interdisciplinairesScience et territoires de l'ignorance