Tenez-vous informé(e)
des nouveautés des
éditions Quæ :
Valider mon email

Banquise


Banquise

Une histoire naturelle et humaine


Fabrice Genevois

Auteur,

Alain Bidart

Auteur,

Jean-Louis Etienne

Préface de
Edition 2018

La banquise fascine autant qu’elle inquiète. Ours polaire et manchot empereur n’en sont que les icônes les plus célèbres, mais bien d’autres espèces moins connues ont lié leur destin à celui de cet habitat exigeant. Le changement climatique fait planer le danger de sa disparition à l’horizon de l’été 2030 dans l’Arctique. Un beau livre illustré de photographies inédites qui mettent en valeur la beauté des paysages et de la faune polaires.



isbn :  978-2-7592-2720-4
Parution :  11/10/2018
Nb de pages :  160
Format : 21,5 x 24,4 cm
Référence : 02613
Langue : Français
Editeur :  Quae
Collection : 
Beaux livres


Bookmark and Share

> à paraître

M'avertir de la parution

Description

Sommaire

Fiche technique

Avis clients

La banquise apparaît aux premiers frimas de l’hiver et enveloppe la mer d’une gangue glacée. L’océan se fige, air et mer deviennent deux mondes séparés.

Pour le biologiste, c’est un milieu hostile mais original, où les êtres vivants rivalisent d’ingéniosité pour survivre dans un environnement marqué par l’empreinte des saisons. Ours polaire et manchot empereur en sont les icônes les plus célèbres, mais bien d’autres espèces moins connues ont lié leur destin à celui de cet habitat exigeant.

Le changement climatique fait planer le danger d’une disparition totale de la banquise en été à l’horizon 2030 dans l’Arctique. L’Antarctique bénéficiera d’un peu plus de répit, mais pour combien de temps ? Qui seront les gagnants et les perdants d’un tel bouleversement ?

L’histoire des paléoclimats nous a montré l’étonnante résilience dont sont capables les animaux. Les humains ne sont pas en reste, le déclin de la banquise ouvre de nouvelles routes maritimes et ravive la convoitise des nations.

La beauté de ces paysages polaires doit pourtant nous inviter à préserver un écosystème riche mais fragile. Rien ne sert de dompter la glace, elle doit être apprivoisée.

Nous vous suggérons aussiTrois marins pour un pôleA la conquête des grands fondsLa vie sous la glaceTerres singulières