Jacques Rémy

About author

Après des études de sociologie à la Sorbonne, puis au sein du groupe de sociologie rurale du CNRS, à Nanterre, animé par Henri Mendras et Marcel Jollivet, Jacques Rémy a engagé, dès 1970, des relations avec une des écoles de formation des conseillers agricoles, l’AFPA, alors sise à TrieChâteau (Oise). Entré à l’INRA en 1971, il entreprend une série de travaux autour de la formation et des activités des conseillères et conseillers, comme des groupes d’agricultrices et d’agriculteurs engagés dans le développement agricole. Il a poursuivi ces travaux en s’interrogeant sur l’étendue de ce mouvement, sur son impact au sein de la paysannerie et ses effets sur la construction des groupes sociaux, sur l’identité, les pratiques et les représentations du métier des agriculteurs. Ces travaux ont été conduits dans diverses régions et portent sur des systèmes de production ou des formes d'agriculture variés. Depuis le début des années quatre-vingt-dix, il observe notamment les comportements des éleveurs et agriculteurs confrontés à la délicate négociation du tournant environnemental de l’agriculture (Article 19, CTE, CAD…).