Delivery to Metropolitan France at only €0.01 for purchases of €35 or more, from February 22 to March 4, 2024


Guide for authors

 You want to learn more about how Quæ can support your project ? Read the page "Authors: choose Quæ !", or download the PDF.

You will find below a brief description of our editorial policy, as well as a pratical guideline to prepare and submit a manuscript to éditions Quae.

Contact : secretariat@quae.fr


Vous souhaitez en savoir plus sur Quae ?
Découvrez comment nous vous accompagnons tout au long de votre projet, du manuscrit à la diffusion de votre ouvrage, en consultant la page "Pourquoi publier aux éditions Quæ ?" ou en téléchargeant le document PDF.

Vous avez un projet de publication d'ouvrage chez Quæ ?
Consultez les différentes étapes décrites ci-dessous.

Instructions aux auteurs

À dérouler ci-dessous, ou à télécharger en PDF.

Ces instructions informent les auteurs des éléments à fournir à l’éditeur pour la soumission de leur projet éditorial, l’évaluation de leur manuscrit et la production de leur ouvrage. Elles s’appliquent à l’ensemble des ouvrages soumis pour publication aux éditions Quæ. Le respect de ces recommandations par les auteurs permettra d’assurer la production de leur ouvrage dans les meilleurs délais et sa qualité.


RÔLE DE L’AUTEUR ET DE L’ÉDITEUR

Rôle de l’auteur : rédaction et préparation du manuscrit et de l’iconographie, demande des autorisations de reproduction le cas échéant, relectures des différentes épreuves, respect du rétroplanning proposé, choix d’une licence de diffusion pour les ouvrages en accès ouvert.
Dans le cas d’un ouvrage collectif, les coordinateurs doivent assurer le lien entre l’éditeur et les auteurs de chapitres. Ils transmettent à l’éditeur les cessions de droits signées par les auteurs.

Rôle de l’éditeur : coordination de l’évaluation scientifique, travail éditorial, choix final (après échanges avec l’auteur) de la collection, de la maquette (y compris de la couverture), du prix public, du titre, de la couverture, préparation des éléments du contrat, diffusion et promotion des ouvrages.


NOS COLLECTIONS

Les collections se définissent par leur structure et leur écriture ainsi que leur cible à l’exception de deux collections dédiées aux sciences humaines et sociales : Nature et société et Indisciplines, co-éditée avec NSS Dialogues.
Découvrir nos collections.

PRÉSENTATION DU PROJET EN BUREAU ÉDITORIAL

Les auteurs doivent renseigner la demande d’édition et la retourner à secretariat@quae.fr. Le projet sera étudié et présenté en bureau éditorial. Pour toute question relative à la demande d’édition, contactez-nous.


LE COMITÉ ÉDITORIAL

Un comité éditorial formé d’experts scientifiques, en lien avec le bureau éditorial interne à Quæ, a pour mission de renforcer les processus de validation scientifique des manuscrits et de participer à la stratégie éditoriale des éditions Quæ. Consulter la liste des membres du bureau éditorial.


ÉVALUATION SCIENTIFIQUE DU MANUSCRIT

Après accord de principe de la demande éditoriale, le manuscrit est validé scientifiquement par au moins un relecteur, en simple anonymat sauf demande et accord exprimé des relecteurs, encadrés par la responsable éditoriale et le comité éditorial de Quæ.


DÉCLARATION DE LIENS D’INTÉRÊT

Dans un objectif de transparence, l’auteur doit déclarer à l’éditeur tout lien d’intérêt qu’il juge nécessaire afin d’en informer les lecteurs.


UTILISATION DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

L’intelligence artificielle peut être utilisée à différents moments du processus de recherche et de rédaction. Il est demandé d’en déclarer l’usage auprès de l’éditeur afin que cela soit indiqué au lecteur.


MODÈLES DE DIFFUSION

Plusieurs modèles de diffusion sont proposés :

  • accès ouvert/modèle mixte : version numérique en accès libre et version papier commercialisée ;
  • tous formats commercialisés (vente des formats numériques et papier).
Chaque ouvrage fait l’objet d’une analyse financière. La publication des ouvrages scientifiques et techniques peut nécessiter une subvention de la part des organismes porteurs du projet.


LICENCE DE DIFFUSION

Les ouvrages en accès ouvert sont diffusés sous licence Creative Commons. Les éditions Quæ recommandent la licence CC-by-NC-ND. Cette licence autorise le partage de la publication sous réserve de créditer l’ouvrage et d’intégrer un lien vers la licence. L’utilisation commerciale et les modifications ne peuvent être autorisées qu’avec l’accord de l’auteur (et de l’éditeur si les droits lui ont été cédés).

Les auteurs doivent prendre toutes mesures nécessaires au respect de la convention de Berne sur le droit d’auteur et de la loi sur la propriété intellectuelle (cf. Contrat de cession de droits d’auteur et Formulaire de demande d’autorisation de reproduction).

L’auteur devra renseigner une fiche de préparation en vue de l’établissement de son contrat. Seuls les auteurs, ou les coordinateurs dans le cas des ouvrages collectifs, signeront le contrat d’auteur.

Dans le cas d’un ouvrage collectif, les auteurs de chapitre devront signer un formulaire de cession de droits. Il appartient au(x) coordinateur(s) de s’assurer que chaque auteur de partie ou de chapitre a signé son contrat de cession de droits.

L’auteur devra signaler tout lien d’intérêt à l’éditeur. Il indiquera également s’il a été assisté d’une intelligence artificielle.

Les mentions légales, l’ISBN et le code-barres ainsi que le dépôt légal auprès de la Bibliothèque nationale de France sont assurés par l’éditeur.


AUTORISATIONS DE REPRODUCTION

Elles s’appliquent à des tableaux, illustrations (photos, figures, dessins, cartes ou schémas) ou citations longues et sont à obtenir par l’auteur ou le coordinateur avant la publication.
Différents cas :

  • les illustrations ont déjà été publiées : le formulaire d’autorisation Quæ est à envoyer par l’auteur ou coordinateur à l’éditeur d’origine ;
  • les illustrations n’ont pas été publiées : le formulaire d’autorisation Quæ est à envoyer à l’auteur de l’illustration ;
  • l’illustration comporte un humain identifiable, un monument ou un bâtiment d’architecte ou une œuvre d’art : une autorisation spécifique est à envoyer au modèle humain, à l’architecte ou à l’artiste.

Tous les éléments graphiques (figure, graphique, dessin, carte, photographie…), les tableaux et les citations longues déjà publiés doivent être accompagnés de l’indication exacte et complète de leur source et de l’autorisation écrite de reproduction.

Les sources à disposition et dites « libres » ne le sont souvent qu’à usage privé : elles sont rarement exonérées de droits d’utilisation pour une reproduction dans une publication. Ainsi, les autorisations de reproduction sont généralement accordées à titre onéreux. Il est donc recommandé aux auteurs de signaler au plus tôt à l’éditeur le nombre d’illustrations entrant dans ce cas, afin que leur coût soit intégré au budget d’édition. Outre les photographies et schémas, les éléments graphiques de cartographie, de modélisation 2D et 3D et les modèles conceptuels de bases de données, par exemple, sont des documents juridiquement sensibles. La reproduction à titre de citation de parties de tableaux de données, de courbes et de figures provenant d’une revue ou d’un ouvrage scientifique est en général autorisée par les éditeurs. Il est toutefois nécessaire de s’en assurer au préalable par une demande écrite. Il en est de même pour des citations de textes excédant quelques lignes.

Les éditions Quæ ont adopté depuis de nombreuses années une chaîne d’éditiondite « structurée ». En s’appuyant sur le langage XML, celle-ci permet de produireles différents formats publiés (PDF, ePub…) à partir d’un seul et même document, et d’obtenir des versions numériques nativement accessibles aux personnes empêchées. Le point de départ demeure le fichier Word rigoureusement stylé.

 

La chaîne d’édition structurée des éditions Quæ


STRUCTURE DU TEXTE

Les textes sont saisis sous Word ou OpenOffice et enregistrés au format .doc (ni .docx,ni .odt). En cas d’utilisation d’un autre logiciel, contacter l’éditeur. Les titres, aussicourts que possible, sont hiérarchisés de façon claire en titres de niveau 1, de niveau 2,de niveau 3... Vous devez télécharger la feuille de styles. L’application de cette feuille de styles permettrad’obtenir un texte avec des niveaux de titre clairement identifiables.

 Ne pas chercher à mettre le document en page. 

Ne pas utiliser le gras, le souligné, les bordures, les trames, l’en-tête et le pied de page,les retraits de la première ligne de paragraphe (alinéas), les tabulations, les sauts depage, ou de section. Conserver les indices, les exposants et les italiques.


LA FEUILLE DE STYLES

Un modèle de document comportant une feuille de styles, un mode d’emploi de cette feuille de styles, ainsi qu’un exemple de manuscrit stylé sont à votre disposition.
La feuille de style permet :
  • de simplifier et d’homogénéiser vos fichiers Word ;
  • de baliser les différents niveaux de titres d’un document ;
  • d’appliquer automatiquement la même mise en forme à tous les paragraphes balisésde la même manière.


CONCEPTION D’INDEX

La préparation d’un index se fait sur le fichier Word. En marquant chacun des termesque vous souhaitez indexer, vous préparez une génération automatique, tant pour laversion papier que pour les versions numériques. Demandez au coordinateur éditorialen charge de votre ouvrage comment procéder.


LES ILLUSTRATIONS

Le nombre et le choix des illustrations doivent être réfléchis et en cohérence avec le texte.
Les illustrations seront reprises par l’éditeur afin de les adapter à la collection notamment.

• Les figures (dessins, cartes, schémas, graphiques)
Fournir impérativement les fichiers natifs ou fichiers sources, fichiers issus du logicielavec lequel ont été réalisées les figures : Adobe Illustrator « .ai », Excel « .xlsx »,Powerpoint « .pptx »... Si vous ne disposez plus des fichiers natifs, nous fournirdes fichiers « image » haute définition. Pour les cartes réalisées sur un logiciel decartographie, contacter le coordinateur éditorial chargé de l’ouvrage pour convenir duformat d’enregistrement.

• Les photographies
Fournir les fichiers numériques, les enregistrements en .jpg, .eps ou .tiff sont acceptés.Les photographies doivent être nettes, avoir une résolution de 300 dpi minimum et unetaille (largeur × hauteur) la plus grande possible.
Sont interdits :

  • les documents imprimés ou scannés à partir d’une publication.
  • les images issues du web, non exploitables en raison de leur mauvaise résolution.

Ne pas effectuer de retouches sur les photos (détourage, couleurs, luminosité…).

• Les textes alternatifs
Un texte alternatif est la retranscription textuelle d’un contenu non textuel afin dele rendre accessible aux personnes empêchées grâce aux technologies disponibles(matériels et systèmes de lecture dédiés aux publics en situation de handicap, ainsiqu’aux appareils de lecture grand public, tels que les synthèses vocales).L’objectif d’un texte alternatif est de transmettre le sens ou le message porté parl’illustration. Selon le contenu de l’image ou l’intention associée, il ne s’agira pas toujoursde décrire systématiquement tous les éléments composant une image. Un Guide pourla préparation des textes alternatifs aux images est disponible.


LES TABLEAUX

Les tableaux sont créés dans Word avec l’outil Tableau. Les tableaux en format image(pdf ou jpeg) ne sont pas acceptés. L’auteur devra préciser la source des données(référence bibliographique ou « d’après »).


LES FORMULES

Les formules sont, dans la mesure du possible, écrites au moyen des caractèresgénériques du traitement de texte (par exemple 1 – 4 / 5). En cas de formule complexe,utiliser l’outil Équation du traitement de texte ou le module complémentaire MathType.

PRÉPARATION DES ÉLÉMENTS DE L’OUVRAGE

L’auteur ou le coordinateur de l’ouvrage doit fournir à l’éditeur :

  • le fichier texte (.doc) du manuscrit complet, incluant figures, tableaux saisissous Word, préface, avant-propos, remerciements... accompagnés d’un sommairedétaillé ;
  • un dossier contenant les fichiers des illustrations et des photographies dans leurformat original (non insérées dans le Word) ;
  • les cessions de droits et les autorisations de reproduction.
L’ensemble des fichiers informatiques de l’ouvrage tel qu’il a été accepté et validé parles éditions Quæ doit être remis en une seule fois.


LA COUVERTURE

Les éléments de couverture sont :

  • la proposition de titre (le plus court et le plus explicite possible) ;
  • les noms et prénoms des auteurs ou des coordinateurs ;
  • une ou plusieurs illustrations de bonne qualité (selon la collection retenue) ou laliste des thèmes à utiliser pour une recherche iconographique.
Dans le cadre d’une collection, une charte graphique est à respecter pour la couverture.Des propositions de couverture pourront être envoyées pour avis à l’auteur. Toutefois,la décision finale revient aux éditions Quæ, au terme d’un processus de validationinterne.

La quatrième de couverture
Le texte de quatrième de couverture est la « vitrine » du livre ; il doit notammentindiquer le « pourquoi » de l’ouvrage et son intérêt pour le public visé (environ1 500 signes espaces comprises maximum selon la collection).
La présentation des auteurs ou des coordinateurs accompagnée des traits marquants deleur spécialité et de leurs travaux peut contribuer à mieux identifier le positionnementde l’ouvrage. Ce texte est proposé par l’auteur au coordinateur éditorial chargé del’ouvrage et est validé par ce dernier.


RELECTURE DE L’ÉPREUVE

Une fois le manuscrit mis en page, une épreuve numérique est transmise à l’auteur ouau(x) coordonnateur(s) pour vérification et validation finales. À ce stade, les correctionsde l’auteur ne peuvent porter que sur des fautes ortho-typographiques.


PLANNING DE PRODUCTION

Le planning de production est établi après réception du manuscrit définitif accepté etdes illustrations, en concertation entre l’auteur et l’éditeur.


MISE EN FORME DE LA BIBLIOGRAPHIE

Les références complètes par ordre alphabétique de nom d’auteur seront regroupéesdans une bibliographie située en fin d’ouvrage, de partie ou de chapitre en cas d’ouvragecomplexe. Éviter une bibliographie « trop large », la resserrer au thème traité. Deuxfeuilles de style Quæ pour Endnote et Zotero sont disponibles. En fonction du logiciel utilisé pour gérer la bibliographie,enregistrer la cible du lien dans le dossier Endnote/Styles ou Zotero/styles.

Bien veiller à ce qu’un appel de bibliographie renvoie systématiquement à une référencecomplète et claire, que celle-ci soit en note de bas de page ou regroupée avec les autresréférences en fin d’ouvrage, de partie ou de chapitre.

Citer tous les auteurs, même si leur nombre est supérieur à 3.
Mettre le nom de l’auteur en minuscule (initiale en capitale).
L’ordre d’apparition des auteurs est d’abord alphabétique pour le premier auteur, puispar année croissante :

Dupont J., 1992 cité avant Dupont J., 2004.

Dans le cas d’une référence avec deux noms d’auteurs, ordre alphabétiquesur le second auteur puis par année croissante :
Dupont J., Durand M., 2003 cités avant Dupont J., Martin P., 1991.

Et ainsi de suite pour 3 auteurs et plus. Privilégier l’insertion des DOI pour les articleset ouvrages.

Ouvrage (monographie)
Nom auteur initiale prénom, année. Titre ouvrage, numéro tome ou numéro édition(facultatif), ville d’édition, éventuellement pays pour villes peu connues, éditeur,nombre total de pages p. Pour le titre d’un ouvrage, mettre en capitale uniquement lapremière lettre du premier mot principal.

Dozon J.-P., 2008. Une anthropologie en mouvement,Versailles, éditions Quæ, 290 p.

Chapitre d’ouvrage collectif
Nom auteur initiale prénom, année. Titre chapitre cité, in nom du ou des auteurssuivi de l’initiale du prénom (coord.), Titre ouvrage collectif, numéro tome ou numéroédition (si précisé), ville d’édition, éventuellement pays pour villes peu connues,éditeur, numéros des pages citées, DOI.

Duranel G., 2022. Quand les architectes mettent en scène un Grand Paris durable,in Fenker M., Grudet I., Zetlaoui-Léger J. (coord.), La fabrique de la ville en transition,Versailles, éditions Quæ, 173-183, doi:10.35690/978-2-7592-3561-2.

Article dans une revue scientifique
Nom auteur initiale prénom, année. Titre article. Titre revue, vol (n°) (se contenter deciter entre parenthèses les chiffres correspondant au volume et au numéro, sans mettreles mots « vol » et « n° »), numéros pages article (1re-dernière, sans mettre « p. »),DOI.

Marcotte M., Taherian A.R., Karimi Y., 2008. Thermophysical properties of processed meatand poultry products. J. Food Eng., 88 (3), 315-322, doi:10.1016/j.jfoodeng.2008.02.016.

Thèse
Nom auteur initiale prénom, année. Titre thèse, diplôme et affiliation, lieu de soutenance(peut être différent de l’affiliation), nombre total pages p.

Dupond I., 2002. Modélisation des relations animaux-milieu, thèse de doctorat,spécialité Sciences de l’environnement, Paris-XX, 511 p.

Rapport
Nom auteur initiale prénom, année. Titre rapport, type rapport, organisme d’affiliationet localisation géographique, nombre total pages p.

Dupond I., 2002. Modélisation des relations animaux-milieu,rapport de projet Morest, Ifremer, Nantes, 25 p.

Conférence présentée à un congrès avec actes publiés
Nom auteur initiale prénom, année colloque. Titre conférence présentée, in Titre actes(si différent du titre exact du congrès) ou Actes du Titre congrès, dates et lieu congrès,organisme organisateur du congrès, numéros pages (1re-dernière), éditeur, ville et paysd’édition.

Référence électronique
Nom auteur initiale prénom, année (si année de publication non disponible, mettre sansdate). Titre article, titre revue ou éditeur (s’il y en a), type support électronique (siautre que revue, CD par exemple), , (consulté le jour/mois/année).

Weibel S., 1995. Metadata: the foundations of resource description, D-lib Magazine, (consulté le 24/11/2023).

DIFFUSION

Nos ouvrages sont commercialisés en librairie via notre diffuseur Geodif (GroupeEyrolles) et distribués par la Sodis. Nous présentons tout nouvel ouvrage à l’équipe dereprésentants au moins 3 mois avant parution. Ces représentants visitent ensuite leslibrairies en France. Nous montons avec notre diffuseur des opérations promotionnellesde mises en avant thématiques tout au long de l’année.

Pour la Suisse, la Belgique et le Canada, nous passons en direct par des diffuseurslocaux. Pour le reste du monde, notre diffuseur s’appuie sur des libraires locaux.

Nos ouvrages sont également disponibles en ligne sur les principaux sites de vente(Fnac, Amazon, Cultura...).
Nous sommes aussi présents sur diverses plateformes spécialisées dans les ouvragesnumériques (Numilog, Cyberlibris, Ebsco, Proquest...), et nos ebooks sont diffusés surles grands sites de vente via Immatériel.

Afin de favoriser la diffusion de nos titres auprès de cibles non francophones et ainsiaméliorer leur visibilité à l’international, le titre, le sous-titre, la quatrième de couvertureet le résumé court, ainsi que la biographie des auteurs, sont traduits en anglais.


PROMOTION

Une fois votre livre paru, sa promotion est assurée par le biais de différents canaux :
  • nos sites web quae.com et quae-open.com,
  • des emailings ou l’envoi de documents promotionnels imprimés,
  • les réseaux sociaux,
  • l’envoi d’un communiqué de presse,
  • la présence sur des évènements.

Retrouvez plus d’informations dans le PDF Promotion-aux-editions-Quæ.

Documents à télécharger

Cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger les documents.

Si vous rencontrez des problèmes de téléchargements : Faites un clic droit sur le nom du document que vous souhaitez télécharger, puis sélectionner "Copier l'adresse du lien". Ouvrez ensuite une nouvelle page internet dans votre navigateur, et coller le lien dans la barre URL. Le document devrait se télécharger dans le dossier "Téléchargements" de votre ordinateur.

Quels ouvrages et pour qui ?

Le public
Les chercheurs, ingénieurs et techniciens de la recherche
Les enseignants du supérieur et leurs étudiants, l'enseignement agricole
Les professionnels agricoles au sens large, de la production à l'agro-industrie
Les agents des administrations centrales (ministères, agences...) et leurs services décentralisés (DDA, DDE, agences de l'eau...), agents des collectivités territoriales, bureaux d'études, etc.
Les responsables politiques, le milieu associatif, les ONG, les bailleurs de fonds
Le grand public désireux d'être informé tant sur les questions scientifiques que sur leurs répercussions économiques et sociales.


Les thématiques
Les thématiques de nos ouvrages s'inscrivent dans les domaines de compétences du CIRAD, de l'IFREMER, et d'INRAE. Pour en savoir plus :
www.cirad.fr
www.ifremer.fr
www.inrae.fr

Les auteurs
Les chercheurs, ingénieurs et techniciens du Cirad, de l'Ifremer, d'INRAE
Les chercheurs, ingénieurs et techniciens des organismes partenaires des trois institutions
Toute personne souhaitant publier sur des sujets intéressant l'un des trois organismes

Les supports de publication
Ouvrages papier (relié, broché)
Ouvrages numériques (PDF, ePub)
CD-ROM et DVD-ROM
Atlas
Cartes
Vidéos

Les collections
Consultez la présentation de nos collections d'ouvrages.

 

--:-- / --:--