Logo du site Librairie Quae Logo du site Librairie Quae Logo du site Librairie Quae Logo du site Librairie Quae

Le marché aux connaissances

Néolibéralisme, enseignement et recherche

de Lawrence Busch (auteur)
Collection : Sciences en questions
septembre 2014
Livre papier
format [NR] 160 pages En stock
12,50 €
eBook [ePub]
format [NR] En stock
5,99 €
eBook [PDF]
format [NR] En stock
5,99 €

La compétition entre les institutions, les scientifiques, les universitaires et les étudiants devient de plus en plus importante. Cet ouvrage trace les liens entre le néolibéralisme et la restructuration des universités et des instituts de recherche. Après avoir abordé les nombreuses crises auxquelles l'enseignement supérieur et la recherche doivent faire face, l’auteur montre la façon dont la version néolibérale des sciences économiques a été mise en œuvre pour modifier les moyens d'entreprendre et d’évaluer la recherche, l'enseignement et l'engagement publics. Il décrit les transformations qui s’ensuivent et leur oppose sa propre position dans ce débat complexe. Enfin, après avoir porté une attention particulière aux voies qui n'ont pas été empruntées, il conclut : pour qui et pourquoi avons-nous besoin de connaissances ? Quel genre de société future souhaitons-nous ? Comment pourrions-nous y parvenir ?

Crises

Changement climatique

Augmentation et volatilité accrue des prix alimentaires

Pénuries d’eau

Augmentation des coûts énergétiques

Propagation de l’obésité

Crises financières

 

Libéralismes et néolibéralismes

La connaissance humaine est toujours limitée

Un modèle logique irréfutable peut transcender les limites de la connaissance humaine

Les institutions doivent être réformées pour s'adapter au modèle logique

La capacité des États à intervenir dans les marchés doit être limitée

La justice sociale en tant que concept et qu’ensemble de politiques est rejetée comme un mirage

L’individualité doit être reconstruite en tant qu’être isolé et entrepreneurial

 

Au-delà des néolibéralismes

L’individualité est sociale

Chaque institution promeut certains types d’individualités et rejette les autres

Ensemble, les gens, les institutions et les choses constituent la société

Des communautés d’érudits et des collèges invisibles sont essentiels à la création du savoir

Les marchés sont des formes de gouvernance

Les citoyens instruits sont essentiels à la démocratie ; sans démocratie, la liberté est illusoire

 

Administration

Modification du rôle et augmentation du nombre des administrateurs

Conversion des administrateurs d’universités en managers

Création de carrières administratives

Croissance des salaires des administrateurs de haut niveau

Croissance de la publicité et du marketing dans les universités et les établissements de recherche

Croissance du nombre des enseignants à temps partiel et vacataires (associés)

Remplacement des sources de soutien financier pour les universités et les établissements de recherche

Universités en chiffres

 

Enseignement

Du public au privé

Transition du soutien public au soutien privé pour l’enseignement supérieur

MOOC (Massive Open Online Courses : cours en ligne ouvert à tous)

Déclin de l’enseignement des langues étrangères

L’enseignement comme seul moyen de maximiser le salaire

Développement des tests et standardisation des connaissances

Plagiat

Dévalorisation de l’enseignement supérieur

 

Recherche

Comptabilisation des publications

Comptabilisation des citations

Vérification du prestige des revues

Déclassement des livres et chapitres

Course aux bourses

Fraudes plus nombreuses

Nègres et auteurs honoraires

Citations imposées par des rédacteurs de revue

Accroissement du coût des revues et monopolisation du marché par quelques éditeurs

Conflits d’intérêt dans la recherche

Modifications des droits de propriété intellectuelle

 

Engagement public et vulgarisation agricole

Déclin du soutien public

Croissance des services privés de type vulgarisation

Un plus grand fossé entre la recherche et la vulgarisation

Déclin de la recherche d’intérêt public

Développement de panels d’experts fortement idéologiques

 

Conséquences

L’enseignement supérieur se dégrade rapidement

La recherche est de plus en plus dominée par des buts immédiats (souvent économiques)

Augmentation de la domination de l’entreprise dans le processus de recherche

Découragement de l’innovation et de la recherche à haut risque

L’université comme machine de croissance

Universitaires isolés et solidarité organisationnelle

 

Nos universités et établissements de recherche peuvent-ils faire face à ces crises ?

Quels types d’universités et établissements de recherche voulons-nous ?

Comment pouvons-nous appréhender les problèmes pernicieux auxquels nous sommes confrontés ?

 

À la recherche d’un futur perdu : quelques propositions spécifiques de changement

Faire des universités et établissements de recherche des lieux (plus) sûrs

Transformer les universités et établissements de recherche en modèles de démocratie, délibération et discours

Aider à construire des sociétés plus durables

Mieux intégrer la recherche et l’enseignement

Reconnaître l’importance d’une érudition lente

Réintroduire les arts et lettres

Enseignement mutuel et vers différents publics

Se comporter différemment

 

Conclusion : vers un monde pluriel

Les sciences face aux créationnismes Ré-expliciter le contrat méthodologique des chercheurs

Livre papier 12,50 €

Guillaume Lecointre

Penser l'éventuel Faire entrer les craintes dans le travail scientifique

Livre papier 21,00 €

Nicolas Bouleau

Penser comme un rat

Livre papier 9,50 €

Vinciane Despret

L'évaluation du travail à l'épreuve du réel Critique des fondements de l'évaluation

Livre papier 9,50 €

Christophe Dejours

L'écologie des autres L'anthropologie et la question de la nature

Livre papier 9,50 €

Philippe Descola

La science au pluriel Essai d'épistémologie pour des sciences impliquées

Livre papier 9,50 €

Léo Coutellec

Langue(s) : Français

Editeur : Éditions Quae

Edition : 1ère édition

Collection : Sciences en questions

Publication : 29 septembre 2014

EAN13 Livre papier : 9782759222056

EAN13 eBook [ePub] : 9782759222070

EAN13 eBook [PDF] : 9782759222063

Référence Livre papier : 02445

Référence eBook [ePub] : 02445EPB

Référence eBook [PDF] : 02445NUM

Format (en mm) Livre papier : [NR]

Nombre de pages Livre papier : 160

Nombre de pages eBook [ePub] :

Nombre de pages eBook [PDF] :

Poids (en grammes) : 160 (Livre papier)

Taille(s) : 300 ko (ePub), 3 Mo (PDF)

Vidéo