Logo du site Librairie Quae Logo du site Librairie Quae Logo du site Librairie Quae Logo du site Librairie Quae

Sociabilités rurales à l’épreuve de la diversité sociale

de Vincent Banos (auteur), Jacqueline Candau (auteur)
Collection : Nature et société
août 2014
Livre papier
format [NR] 248 pages En stock
39,00 €
eBook [ePub]
format [NR] En stock
26,99 €
eBook [PDF]
format [NR] En stock
26,99 €

Longtemps perçus comme des lieux privilégiés du lien social, les espaces ruraux n’échappent plus aux enjeux de la diversité. Ce livre analyse les logiques de cohabitation désormais à l’œuvre en de multiples situations : relations de voisinage, marchés, accueil à la ferme… Quelles sont les relations sociales tissées entre usagers de ces espaces ? Dans quelles conditions ces personnes vont-elles jusqu’à confronter leurs opinions ?

 

À partir d’enquêtes réalisées en Dordogne, département exemplaire du réinvestissement actuel des campagnes, l’ouvrage montre que l’emprise des qualifications patrimoniale et écologique rend invisibles les catégories sociales les plus modestes, dès lors écartées de la construction de la diversité rurale. En privilégiant l’étude des relations entre les agriculteurs et les autres usagers, il met aussi en évidence l’importance des « ressources d’autochtonie » qui permettent à certains individus de compenser leur différence de statut. In fine, les auteurs dévoilent les effets ambigus d’une patrimonialisation qui facilite la construction de similitudes entre personnes socialement différentes, au risque cependant d’une identification fusionnelle et d’une illusion d’harmonie sociale.

 

Cet ouvrage, préfacé par Pierre Alphandéry et postfacé par Yves Jean, s’adresse en particulier aux étudiants et chercheurs s’intéressant aux questions rurales, ainsi qu’aux responsables des collectivités territoriales, associations de développement local et organisations agricoles.

 

Préface de Pierre Alphandéry

 

Introduction

La diversité sociale dans les campagnes françaises d’aujourd’hui : enjeux de mixité sociale et de cohabitation des usagers

Au coeur des nouvelles ruralités, des rapports différenciés à l’espace

Diversification des usages légitimes, controverses agrienvironnementales

Les expériences d’altérité au prisme des sociabilités rurales de coprésence

Questionner les échanges effectifs entre coprésents

 

Partie 1 : Situations de coprésence en espace rural patrimonialisé

 

Situations de sociabilité organisées

Quelques forums pour débattre de questions rurales

Des animations pour faire découvrir le territoire

Visites de fermes : faire connaître l’agriculture

Marchés nouveaux : festifs, avec producteurs et aménités mis en scène

Hébergements à la ferme : la force des labels

Conclusion

 

Résidents, agriculteurs, visiteurs, Européens du nord

Le Périgord rural, une population vieillissante et modeste

Agriculteurs au niveau social modeste, producteurs de qualité

Clients hébergés à la ferme : des touristes de CSP supérieures et moyennes

Les visiteurs des fermes : des résidents, des estivants employés ou cadres

Conclusion

 

Construction symbolique et matérielle d’un « paradis »

Le Périgord, d’un monde rural délaissé à l’invention d’un paradis

Les normes d’aménagement, le cas de l’accueil à la ferme

Conclusion

 

Partie 2 : Sociabilités de coprésence, épreuves d’altérité

 

Expérimenter des normes d’échange lors des premiers contacts

Repérer les agriculteurs pour se socialiser à la vie locale

Avoir des gages prometteurs de civilité. L’hébergement à la ferme

Observer pour construire des repères préliminaires aux discussions.

Les visiteurs de fermes

Conclusion

 

Altérité atténuée

Soirs de marchés, soirs de fêtes : mise en scène des aménités rurales

L’impératif de convivialité en chambre d’hôtes

L’anonymat au cœur des relations de voisinage marquées par l’interconnaissance

Conclusion

 

Épreuves d’altérité

Expériences d’altérité des agriculteurs, entre échanges interpersonnels et catégorisations institutionnelles

Ce n’est pas avec les « urbains » que l’altérité est la plus éprouvante

Différer le débat. Les visites de fermes en Périgord vert

Conclusion

 

Conclusion

Se construire en « semblables différents », entre proches ou distants socialement

Entre risque d’identification fusionnelle et construction de proximité : effets ambigus du patrimoine

Rôle des controverses agricoles : une diversité sociale construite par les sociabilités et l’espace public médiatique

 

Postface de Yves Jean

Références bibliographiques

Être agriculteur aujourd’hui L’individualisation du travail des agriculteurs

Livre papier 45,00 €

Christian Nicourt

Une troisième voie entre l’État et le marché Échanges avec Elinor Ostrom

Livre papier 18,00 €

Les services écosystémiques Repenser les relations nature et société

Livre papier 35,00 €

Mobilité humaine et environnement Du global au local

Livre papier 45,00 €

Diversité des agricultures familiales Exister, se transformer, devenir

Livre papier 35,00 €

Sociologie des grandes cultures Au cœur du modèle industriel agricole

Livre papier 29,50 €

Féminin-masculin Genre et agricultures familiales

Livre papier 35,00 €

Langue(s) : Français

Editeur : Éditions Quae

Edition : 1ère édition

Collection : Nature et société

Publication : 18 août 2014

EAN13 Livre papier : 9782759222247

EAN13 eBook [ePub] : 9782759222261

EAN13 eBook [PDF] : 9782759222254

Référence Livre papier : 02439

Référence eBook [ePub] : 02439EPB

Référence eBook [PDF] : 02439NUM

Format (en mm) Livre papier : [NR]

Nombre de pages Livre papier : 248

Nombre de pages eBook [ePub] :

Nombre de pages eBook [PDF] :

Poids (en grammes) : 370 (Livre papier)

Taille(s) : 17 Mo (ePub), 4,2 Mo (PDF)

Vidéo